Guerre en Ukraine: Kiev affirme avoir détruit deux patrouilleurs russes près de l'île aux Serpents en mer Noire

 Deux bateaux russes ont été détruits par des drones ukrainiens en mer Noire, selon des images de l'armée ukrainiennes, datées du 2 mai 2022 - Forces armées ukrainiennes/BFMTV
Deux bateaux russes ont été détruits par des drones ukrainiens en mer Noire, selon des images de l'armée ukrainiennes, datées du 2 mai 2022 - Forces armées ukrainiennes/BFMTV

876450610001_6305504770112

L'armée ukrainienne a affirmé ce lundi avoir détruit deux patrouilleurs russes, près de l'île aux Serpents, en mer Noire, devenue symbole de la résistance ukrainienne depuis le début de l'invasion des forces de Moscou le 24 février.

"Deux bateaux russes de classe Raptor ont été détruits aujourd'hui près de l'île aux Serpents", a écrit sur Facebook le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Valeri Zaloujny, dans un message accompagné d'une vidéo où l'on aperçoit deux bateaux touchés par deux missiles distincts.

"Bayraktar fonctionne", s'est-il félicité, révélant donc l'usage dans ces deux frappes de ce drone de combat développé en Turquie.

Moscou n'a pas confirmé l'information de son côté.

Les patrouilleurs russes de classe Raptor font partie des navettes les plus rapides de la marine russe, pouvant atteindre près de 90 km/h à pleine vitesse.Ils peuvent transporter jusqu'à 20 militaires en plus de l'équipage, de trois personnes.

Un symbole de la résistance ukrainienne

L'île aux Serpents est devenue un symbole en Ukraine depuis un échange radio, devenu viral sur les réseaux sociaux, dans lequel, au premier jour du conflit, les garde-frontières ukrainiens avaient lancé "Va te faire foutre, navire militaire russe!" au croiseur russe, le Moskva, qui leur intimait de se rendre.

876450610001_6302295113001

Peu après cet échange, le navire avait bombardé l'île, les Russes en prenant le contrôle, et les militaires ukrainiens avaient été faits prisonniers. Ils avaient ensuite été libérés à la faveur d'un échange de prisonniers avec Moscou.

L'enregistrement de cet échange verbal avait servi de leitmotiv à la résistance ukrainienne, l'invective des garde-frontières apparaissant même sur des pancartes lors de manifestations de soutien à l'étranger, et sur des timbres ukrainiens.

876450610001_6304861825001

Le croiseur Moskva, vaisseau-amiral de la Flotte russe de la mer Noire, a lui coulé mi-avril après avoir, selon Kiev, été touché par des missiles ukrainiens. Moscou a affirmé de son côté qu'il avait été endommagé par une explosion à bord.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles