Guerre en Ukraine : Kherson toujours pilonnée et les soldats victimes du « pied de tranchée »

Récap' - « 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur l’avancée du conflit en Ukraine

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

Après la libération, les bombardements. Jeudi encore, après une nuit meurtrière, la ville de Kherson a été la cible de lourdes frappes russes qui ont fait 15 morts parmi les civils. « Aujourd’hui, 15 habitants de la ville ont été tués et 35 blessés, dont un enfant », a affirmé Galyna Lugova, responsable de l’administration militaire de la ville, sur les réseaux sociaux. Elle a précisé que plusieurs « maisons privées et des immeubles de grande hauteur » avaient été endommagés lors des frappes.

Face à ce pilonnage, les patients des hôpitaux de la capitale de la région du même nom sont évacués en raison de frappes russes « constantes » sur cette ville située dans le sud de l’Ukraine. Les enfants de l’hôpital régional vont être transportés vers Mykolaïv, et 100 patients de l’hôpital psychiatrique de Kherson seront traités à Odessa, a indiqué sur Telegram Iaroslav Ianouchevitch, à la tête de l’administration militaire de Kherson. Face à l’avancée des troupes ukrainiennes, les forces de Moscou se sont retirées il y a deux semaines de la ville.

La phrase du jour

Depuis le premier jour de cette guerre brutale, nos deux pays ont apporté un soutien indéfectible à l’Ukraine. (…) Nous avons œuvré à une réaction européenne forte et commune. Nous sommes, monsieur le Chancelier, pleinement alignés : nous continuerons à le faire. Nous soutiendrons l’Ukraine jusqu’au bout de ce conflit. »

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre en Ukraine : Quatre morts dans un bombardement russe sur Kherson, récemment reprise par Kiev
Guerre en Ukraine : Devant l’ONU, Zelensky juge que viser les infrastructures est un « crime contre l’humanité »
Guerre en Ukraine : Pluie de missiles, plus d'eau ni de lumière et encore moins d’artillerie