Guerre en Ukraine : une journaliste tuée lors du bombardement de Kiev

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans Kiev dévastée, les bombardements s'étaient fait rares depuis quelques jours. 
Dans Kiev dévastée, les bombardements s'étaient fait rares depuis quelques jours.

Depuis le départ des forces russes de la région de Kiev alors que Moscou préfère se concentrer sur le Donbass, les habitants de la capitale de Kiev pensaient en avoir fini avec la guerre. Jeudi 28 avril, pourtant, la ville a été frappée par un bombardement russe alors que s'y trouvait encore Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU. Si ce dernier n'a pas été blessé, dix personnes ont été blessées, et une journaliste ukrainienne a été tuée.

La frappe, qui a touché un immeuble d'habitation, a surpris chez elle Vera Ghyrytch, journaliste pour Radio Free Europe/Radio Liberty, a confirmé la radio, financée par les États-Unis. « Nous avons perdu notre collègue bien-aimée, particulièrement appréciée pour son professionnalisme et son dévouement à sa mission », a déclaré James Fly, président de RFE/RL, dans un communiqué.

À LIRE AUSSIUkraine : « Le droit pénal doit agir comme une épée de Damoclès »

Depuis le début de la guerre, la Russie est accusée de frapper délibérément des zones d'habitation, même si Moscou assure faire tout pour épargner les civils. La route qui traverse le quartier touché jeudi est bordée, d'un côté, d'immeubles d'habitation, de l'autre, par le site de l'entreprise Artem, qui était apparemment la cible de Moscou. La Russie a indiqué avoir visé les ateliers de cette entreprise spatiale.

Selon le site d'information du ministère ukrainien de la Défense armyinform.com.ua, Artem est l'une des entreprises du complexe militaro-industriel public ukr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles