Guerre en Ukraine: Joe Biden signe une loi très symbolique pour accélérer l'envoi d'armes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aux États-Unis, le président Joe Biden vient de signer une loi permettant d’accélérer l’envoi à l’Ukraine d’équipement militaire. Une mesure qui est aussi un symbole, puisqu’en pleine commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, il réactive un dispositif créé à cette époque.

« Ce combat coûte cher, mais céder face à l’agression serait encore plus coûteux », a déclaré Joe Biden. Le Congrès est de son avis : il a voté le texte le mois dernier à une écrasante majorité – 417 voix contre 10.

Ce dispositif de prêt-bail doit permettre d’accélérer les envois d’armes à l’Ukraine. Il est basé sur un programme datant de 1941 : à l’époque, il s’agissait d’envoyer de l’équipement militaire à l’Europe pour l’aider à résister à Hitler, alors que les États-Unis n’étaient pas encore entrés en guerre.

La nouvelle loi rappelle donc une contribution décisive du pays pendant la Seconde Guerre mondiale. Joe Biden l'a de surcroît signée ce lundi 9 mai, dans une sorte de réponse à la parade organisée le même jour par Moscou pour célébrer la victoire de 1945 contre l’Allemagne nazie.

À lire aussi : À la Une: Biden renforce son soutien à Kiev avec une aide «record» de 33 milliards de dollars

Avec ce texte, qui lui donne des pouvoirs étendus, Joe Biden se place clairement dans les pas de Franklin Roosevelt, qui a dirigé le pays pendant la guerre – il insiste d’ailleurs régulièrement sur sa volonté de mener le combat des démocraties contre les régimes autoritaires.

Cela n’a pas échappé au président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui voit dans le nouveau texte une « étape historique ». « Nous allons défendre la démocratie en Ukraine. Et en Europe. Comme il y a 77 ans », a-t-il déclaré.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles