Frappes russes en Ukraine: Joe Biden promet "de nouvelles mesures pour renforcer la défense antiaérienne"

Joe Biden a dénoncé ce lundi 8 juillet les frappes qui ont fait au moins 36 morts en Ukraine, "un rappel atroce" selon lui de la "brutalité" démontrée par la Russie, et a promis "de nouvelles mesures pour renforcer la défense antiaérienne de l'Ukraine".

"Ensemble, avec nos alliés, nous allons annoncer de nouvelles mesures pour renforcer la défense antiaérienne de l'Ukraine afin d'aider à protéger ses villes et ses civils des frappes russes", a déclaré le président américain, qui accueille à partir de ce mardi à Washington un sommet de l'Otan.

Zelensky veut "abattre les missiles russes"

"Au total, près de 100 bâtiments ont été endommagés: un hôpital pour enfants, des maisons, des jardins d'enfants, une maternité, un collège, un centre d'affaires", déplorait quelques heures plus tôt Volodymyr Zelensky après avoir mentionné des frappes dans différentes villes: Kiev, Dnipro, Kryvyï Rig, Sloviansk, Kramatorsk.

De Varsovie où il effectue une visite, le président ukrainien a réclamé aux Occidentaux une "réponse plus forte" à la Russie. Il a aussi sollicité la convocation d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU.

"Il faut abattre les missiles russes. Il faut détruire les avions de combat russes sur leurs bases. Il faut prendre des mesures fortes qui ne laisseront aucun déficit de sécurité, a martelé Volodymyr Zelensky.

Le bilan de ces tirs dans la profondeur du territoire ukrainien est l'un des plus élevés depuis des mois, traduisant l'usure de la défense antiaérienne ukrainienne.

À Kiev, deux centres médicaux ont été atteints, dont un important établissement pour enfants, faisant au moins 22 morts. Onze personnes ont aussi été tuées dans la région de Dnipropetrovsk (centre-est) et trois à Pokrovsk (est). Au moins 140 personnes ont été blessées au total

Article original publié sur BFMTV.com