Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 162e jour de l'invasion russe

Huit personnes ont été tuées et quatre blessées jeudi par une frappe russe ayant touché un arrêt de bus à Toretsk, près de la ligne de front dans l'est de l'Ukraine, a annoncé le gouverneur régional alors que l'Ukraine connaît son 162e jour de guerre. "D'après les premières informations dont nous disposons, il s'agit d'un tir d'artillerie qui a atteint un arrêt de transport en commun où une foule attendait", a expliqué sur Telegram Pavlo Kyrylenko, gouverneur de la région de Donetsk.

Selon lui, trois des quatre blessés sont des enfants. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait exhorté samedi les habitants de cette région à la quitter rapidement face aux bombardements des forces russes et des problèmes d'approvisionnement en eau et en chauffage.

Les informations à retenir :

Huit personnes sont mortes dans le bombardement d'un arrêt de bus dans l'est de l'Ukraine Volodymyr Zelensky n'a pas apprécié la proposition de "solution négociée" avec Moscou, émise par l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder La barre des 100.000 réfugiés ukrainiens en France a été dépassée cette semaine Selon Amnesty International, les opérations menées par l'armée ukrainienne aurait mis des civils en dangers

Gerhard Schröder propose une "solution négociée" avec Moscou, Zelensky lui répond

Volodymyr Zelensky a qualifié de "dégoûtant" le fait que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, proche de Vladimir Poutine , ait évoqué "une solution négociée" voulue, selon lui, par la...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles