Guerre en Ukraine : quand le groupe Wagner appelle la population russe à faire pression sur l'armée

© Sergei ILNITSKY / POOL / AFP

Des tensions entre le gouvernement russe et la milice Wagner ? Ce mercredi, le chef du groupe paramilitaire, Evguéni Prigojine a appelé la population russe à mettre la pression sur l’armée. Le but de cette manœuvre serait de pousser l’état-major russe à fournir plus d’armes à ces mercenaires engagés dans la guerre en Ukraine. Dans un enregistrement sonore diffusé par la presse, l’ancien délinquant de Saint-Pétersbourg devenu le bras armé du Kremlin a lancé un appel inédit. « Si chaque Russe, à son niveau, disait simplement : Donnez des obus à Wagner, alors ce serait déjà important ».

À lire aussi Guerre en Ukraine : Dmitri Kubriak, le chirurgien de Marioupol qui a soigné les blessés « jusqu’au bout »

« Si le chauffeur dit à son patron de donner des obus à Wagner, si l’hôtesse de l’air à l’embarquement dit de donner des obus à Wagner, si le présentateur dit en direct de donner des obus à Wagner, nous allons les casser et les forcer à arrêter de faire n’importe quoi », a-t-il notamment déclaré.

Des relations qui se tendent

Vendredi dernier, Wagner avait annoncé s’être emparé du village de Paraskoviïvka, près de Bakhmout. Après cela, Evguéni Prigojine avait déjà tenu des propos critiques à l’égard de Moscou. Il avait notamment accusé le chef d’état-major, Valéri Guerassimov et le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, pourtant de proche de Poutine, de commettre une « trahison ». Cette fois-ci encore, il a regretté, dans des propos virulents et rares à l’encontre ...


Lire la suite sur LeJDD