Missile en Pologne : pas d'indication d'une «attaque délibérée», selon le chef de l'Otan

La Pologne a placé mardi son armée en état d'alerte renforcée après avoir été atteinte par ce qu'elle a décrit comme un missile "très probablement de fabrication russe" mais d'origine incertaine , ce qui pousse ses alliés de l'Otan à la prudence. Les Occidentaux ont apporté leur soutien à la Pologne dans la foulée de la confirmation polonaise de ce missile tombé dans le sud-est du pays, près de la frontière avec l'Ukraine , et sur lequel pèsent de sérieuses interrogations.

Les informations à retenir :

La Pologne a placé son armée en état d'alerte renforcée après avoir été atteinte par un missile "très probablement de fabrication russe". La Russie affirme que ses frappes n'avaient touché que le territoire ukrainien. L'Ukraine demande un accès immédiat au site polonais où est tombé le missile Pas d'indication d'une "attaque délibérée" contre la Pologne, selon le chef de l'Otan "Je vais m'assurer que nous puissions déterminer ce qu'il s'est passé exactement" avant de décider d'une réaction, a déclaré Joe Biden. La France appelle à "la plus grande prudence" sur l'origine du missile tombé en Pologne.

Missile tombé en Pologne : l'Ukraine demande "un accès immédiat" au site

L'Ukraine a demandé mercredi "un accès immédiat" au site en Pologne où est tombé la veille un missile , dont Varsovie a jugé "hautement probable" qu'il s'agisse d'un projectile antiaérien ukrainien. "L'Ukraine demande un accès immédiat au site de la frappe pour les représentants de la Défense et...


Lire la suite sur Europe1