Guerre en Ukraine : un gradé ukrainien tué par une grenade dans ses cadeaux d’anniversaire

Le soldat ukrainien Gennadiy Chastiakov fêtait ses 39 ans lorsqu’il a été tué par une grenade, parmi ses cadeaux d’anniversaire. La piste de l’assassinat n’est pas priviligiée.

Le soldat ukrainien Gennadiy Chastiakov est mort ce lundi 6 novembre, en ayant ouvert ses cadeaux d’anniversaire.
Réseaux Sociaux Le soldat ukrainien Gennadiy Chastiakov est mort ce lundi 6 novembre, en ayant ouvert ses cadeaux d’anniversaire.

INTERNATIONAL - « Gennadiy Chastiakov, a été tué… Le jour de son anniversaire ». Un soldat ukrainien, proche conseiller du commandant en chef des forces armées Valeri Zaloujny, est mort ce lundi 6 novembre en ouvrant ses cadeaux d’anniversaire.

Si la nouvelle a d’abord eu le ton d’un assassinat présumé, les premiers éléments de l’enquête remettent en cause cette hypothèse. Gennadiy Chastiakov « est rentré du travail avec des cadeaux de collègues, qu’il a commencé à montrer à sa famille », a ainsi indiqué le ministre de l’Intérieur ukrainien, Ihor Klymenko. « Il a sorti une boîte contenant des grenades et a commencé à les montrer à son fils. Il s’agissait de nouveaux modèles de grenades occidentales ».

L’enfant de 13 ans a alors pris les munitions dans ses mains et joué avec, en tournant l’anneau de la grenade. Son père l’a éloigné de l’arme, et a tiré sur l’anneau, ce qui a provoqué l’explosion, rapporte le ministère. L’enfant a été grièvement blessé et l’explosion de la grenade a tué son père.

L’auteur du cadeau identifié

Gennadiy Chastiakov avait « entièrement consacré sa vie aux forces armées de l’Ukraine et à la lutte contre l’agression russe », a déclaré le général Valeri Zaloujny, présentant ses condoléances à sa famille.

Le compagnon d’arme du soldat qui lui a fait cadeau de ces grenades a été identifié par la police, qui a également récupéré les grenades restantes parmi les cadeaux pour les inspecter, rapporte le journal ukrainien Pravda. « Certains rapports ont suggéré que la vraie grenade se trouvait parmi des cadeaux de fantaisie ayant la forme de grenades », indique également The Guardian.

Plusieurs photos des prétendues grenades circulent dans la presse ukrainienne, sans que leur authenticité n’ait été confirmée par les autorités. Le ministre de l’Intérieur a demandé à la population de ne pas diffuser d’informations non vérifiées et d’attendre les conclusions officielles de l’enquête.

VIDÉO - Les images de la rencontre entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un à l'est de la Russie

À voir également sur Le HuffPost :

  

En Tchétchénie, le fils de Ramzan Kadyrov, Adam, promu chef de la sécurité présidentielle à 15 ans

Guerre en Ukraine : Kiev accuse Moscou de la plus vaste attaque russe depuis le début de l’année