Guerre en Ukraine : Gabriel Attal assure que « le succès de l’Ukraine est dans l’intérêt des Français »

« Nous sommes à un moment de bascule ». Alors que l’Assemblée nationale s’apprête à se prononcer sur la stratégie française de l’aide à l’Ukraine, le Premier ministre Gabriel Attal s’est exprimé devant les députés pour réaffirmer le soutien de Paris à Kiev. « Je veux rendre hommage au peuple ukrainien, à sa résistance exceptionnelle […] contre l’agresseur russe », a lancé le chef du gouvernement lors de son discours, avant de dénoncer les « crimes de guerre barbares » de Moscou.

L’hémicycle doit s’emparer de la question du concours à l’Ukraine, récemment matérialisé par la signature d’un accord de sécurité bilatéral franco-ukrainien entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky, à Paris. Trois milliards d’euros sont engagés dans ce contrat visant à muscler la défense ukrainienne.

Plusieurs « risques » pour la France

Plus de deux ans après le début du conflit, le chef de l’État a récemment déclenché une controverse dans le champ politique et au sein des membres de l’OTAN en déclarant « ne pas exclure » une intervention des troupes occidentales sur le sol ukrainien. « Nous ne nous fixons pas de limite », a assumé Gabriel Attal, mardi, en assurant ne pas vouloir « faire la guerre à la Russie ».

À lire aussi Soutien de la France à l'Ukraine : le RN s'abstiendra lors du vote à l'Assemblée, annonce Jordan Bardella

Devant les débutés, Gabriel Attal a également rappelé que « la victoire de la Russie » aurait des répercussions « sur la vie quotidienne des Français ». Il ...


Lire la suite sur LeJDD