Publicité

Guerre en Ukraine : une frappe que la Russie attribue à Kiev fait au moins 28 morts

Les bombardements perdurent en Ukraine. Dans les territoires à l’est du pays, une boulangerie de la ville de Lyssytchansk a été frappée samedi, dans l’après-midi. Dimanche, les secours russes ont annoncé un premier bilan humain : 28 personnes, dont un enfant, sont décédées. Selon un responsable prorusse, le commerce aurait été volontairement visé par la frappe ukrainienne, d’après les informations de franceinfo. Dimanche, les autorités installées par Moscou ont décrété une journée de deuil.

À lire aussi Guerre en Ukraine : deux « volontaires » français tués dans une frappe russe

Survenue samedi après-midi, la frappe a touché une boulangerie de la ville de Lyssytchansk. Située dans la région de Louhansk, la commune ukrainienne est prise par les forces russes depuis l’été 2022. D’après Leonid Pasechnik, gouverneur de Louhansk installé par la Russie, le commerce était très fréquenté par les habitants de la ville. Il est désormais détruit après la frappe, la boulangerie ayant laissé place à des gravats. Après le bombardement, les secours russes sont restés sur les lieux durant toute la nuit. 10 personnes ont été sauvées des décombres dimanche matin, selon le ministère russe des Affaires étrangères. Au total, 18 hommes, 9 femmes et 1 enfant ont péri. 4 survivants sont dans un état grave.

Kiev pointé du doigt par la Russie

Après l’attaque, les autorités russes n’ont pas tardé à réagir. Ces dernières visent directement Kiev, accusé d’avoir ciblé la boulangerie. Le mini...


Lire la suite sur LeJDD