Guerre en Ukraine : le bilan de la frappe russe à Dnipro monte à 30 morts

La frappe a atteint l’entrée d’un immeuble de neuf étages, dont plusieurs ne sont plus que des décombres fumants.  - Credit:SERGEY KOZLOV / EPA
La frappe a atteint l’entrée d’un immeuble de neuf étages, dont plusieurs ne sont plus que des décombres fumants. - Credit:SERGEY KOZLOV / EPA

Le bilan de la frappe russe survenue samedi sur un immeuble à Dnipro, dans l'est de l'Ukraine, s'est alourdi à 30 morts, a annoncé dimanche le chef de l'administration militaire régionale de Dnipropetrovsk, Valentyn Reznichenko. « Pour le moment, l'attaque ennemie a déjà coûté 30 vies. Entre 30 et 40 personnes sont toujours sous les décombres », a indiqué dimanche à la télévision nationale Natalia Babachenko, conseillère du chef de l'administration militaire de la région de Dnipropetrovsk.

Plus de 70 personnes ont été blessées, dont une douzaine grièvement, selon l'administration militaire. Une vidéo publiée par les services de secours ukrainiens montrait les sauveteurs fouillant dans la nuit les décombres de l'immeuble coupé en deux, dont ils ont réussi à extraire une quarantaine de survivants. La frappe a atteint l'entrée d'un immeuble de neuf étages, dont plusieurs ne sont plus que des décombres fumants. Plusieurs explosions ont par ailleurs retenti dans la matinée à Kiev, ont constaté des journalistes de l'AFP, tandis que son maire Vitali Klitschko a appelé la population à « rester dans les abris ». Des « infrastructures essentielles » de la capitale ont été visées par des missiles, a expliqué la présidence ukrainienne.

« Aujourd'hui, l'ennemi a de nouveau attaqué les installations de production d'énergie du pays. Il y a des attaques dans les régions de Kharkiv, Lviv, Ivano-Frankivsk, Zaporijia, Vinnytsia et Kiev. En raison des bombardements, des coupure [...] Lire la suite