Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 158e jour de l'invasion russe

En Crimée, l'état-major de la Flotte russe a été touchée par un drone à Sébastopol, faisant six blessés selon le dernier bilan paru. L'Ukraine a démenti être l'auteure de cette attaque, qualifiant les accusations russes de "provocation délibérée". Dans le Donetsk, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé samedi soir la population à évacuer face aux bombardements.

Les informations à retenir :

Un drone a touché ce dimanche l'état-major de la Flotte russe de la mer Noire à Sébastopol. Cinq personnes ont été blessées. Volodymyr Zelensky a appelé samedi soir la population à évacuer la région de Donetsk. "A ce stade de la guerre, la terreur est la principale arme de la Russie", a-t-il souligné.

Kiev dément les accusations

L'Ukraine a démenti dimanche avoir attaqué au drone l'état-major de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée, une frappe qui a fait six blessés selon Moscou, qualifiant les accusations russes de "provocation délibérée".

Les accusations russes sur "une soi-disant attaque ukrainienne de l'Etat-major de la Flotte russe à Sébastopol" sont "une provocation délibérée", a déclaré Serguiï Bratchouk, porte-parole de l'administration régionale d'Odessa, dans une vidéo sur Telegram. "La libération de la Crimée ukrainienne occupée se passera d'une autre manière, beaucoup plus efficace", a-t-il ajouté.

La Flotte russe touchée en Crimée

Une attaque au drone a visé dimanche l'état-major de la Flotte russe de la mer Noire à Sébastopol, faisant cinq blessés,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles