La guerre en Ukraine fait plonger le moral des Russes

La guerre en Ukraine fait plonger le moral des Russes

La guerre de Vladimir Poutine en Ukraine affecte le moral de la population russe. Son impact peut notamment se mesurer par l'explosion des ventes d'antidépresseurs dans le pays. Les dépenses dans ce secteur ont bondi de 70% depuis le début de l'année par rapport à la même période l'an passé, ont reconnu les autorités.

Vasilina Kotova, étudiante en informatique à Moscou, se souvient avoir été "paralysée" dés le début, lors l'annonce de l'intervention en Ukraine. "Pendant deux mois, je ne suis pas sortie de chez moi. Je n'avais de l'énergie pour rien. Plus rien n'avait de sens à mes yeux", confie-t-elle.

Pour nombre de familles, l'inquiétude a été décuplée après l'annonce de la mobilisation de réservistes en septembre dernier. Les consultations chez les psychologues sont également en nette hausse.

70% des Russes angoissés

"Vous ne pouvez pas acheter des antidépresseurs en pharmacie comme ça. Ils ne sont délivrés que sur ordonnance. L'augmentation des ventes d'antidépresseurs reflète donc le fait que le nombre de patients prenant des antidépresseurs a réellement augmenté. Je pense que cela est dû en grande partie à l'anxiété qui est apparue en rapport avec les récents événements", explique le psychologue, Oleg Levin.

Fin septembre, 70% des Russes se disaient "angoissés", un taux record jamais enregistré par l'Institut de sondage russe FOM, favorable au Kremlin. A Moscou, certains s'inquiètent à présent des pénuries de médicaments. Un célèbre antidépresseur, Zoloft, a ainsi déjà disparu des pharmacies.