Ukraine : ce qu'il faut retenir du 71e jour de l'invasion russe

Moscou a annoncé mercredi soir un cessez-le-feu sur l'aciérie Azovstal dans le port ukrainien de Marioupol. Le Kremlin a annoncé l'ouverture d'un couloir humanitaire pour trois jours. Pendant ce temps-là, Emmanuel Macron poursuit son exercice diplomatique pour la paix en Ukraine et les Russes affirment avoir simulé des tirs de missiles à capacité nucléaire. Au 71e jour du conflit avec les Russes, la situation reste critique pour l'Ukraine .

Les principales informations à retenir :

Plus de six milliards d'euros de dons pour l'Ukraine Le cessez-le-feu n'est pas respecté à Azovstal Emmanuel Macron lance un appel pour la paix Les Russes ont simulé des tirs de missiles à capacité nucléaire, affirme Moscou Les renseignements fournis par les États-Unis à l'armée ukrainienne ont permis de tuer plusieurs généraux russes près du front

Plus de six milliards d'euros de dons

Plus de six milliards d'euros de dons ont été réunis jeudi au cours d'une conférence internationale des donateurs à Varsovie "pour soutenir l'Ukraine et tous ceux qui soutiennent l'Ukraine", selon le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki. La Commission européenne a annoncé un don de 200 millions d'euros pour les déplacés à l'intérieur de l'Ukraine et la France va porter son aide globale à deux milliards de dollars contre 1,7 milliard jusqu'à présent.

Pendant cette conférence, le président Zelensky a par ailleurs appelé, via une visio-connexion, à "accorder immédiatement à l'Ukraine le statut de c...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles