Guerre en Ukraine : deux villes clés de l’Est menacées, Volodymyr Zelensky s’est rendu à Kharkiv

© Reuters

Lyssytchansk et Severodonetsk menacées. Au 95e jour de l’invasion russe en Ukraine , deux villes clés de l’est du pays sont menacées d’encerclement par les forces russes, qui cherchent à contrôler entièrement la région du Donbass. « L’ennemi a mené des opérations d’assaut » dans la ville de Severodonetsk, déjà bombardée, selon un rapport de l’état-major de l’armée ukrainienne. Selon les autorités locales, des combats de rue ont lieu dans la ville, qui abrite toujours entre 12 000 et 13 000 habitants. Sur l’autre rive de la rivière Siversky Donets, à Lyssytchansk, la situation se serait « aggravée » selon le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï. Un obus tombé sur un immeuble de civils aurait fait au moins une victime et plusieurs blessés.

Lire aussi - En Ukraine, l'économie est fauchée par la guerre

Soledar convoitée. Plus au sud-ouest, les forces russes s’approchent de la ville de Soledar. Sa prise serait une victoire pour Moscou, qui ferait un pas de plus pour couper Severodonetsk et Lysychansk de toute communication, piégeant neuf brigades et régiments ukrainiens, explique Michel Goya à l’AFP. Samedi, les Russes ont confirmé la prise de la ville clé de Lyman, carrefour vers Sloviansk et Kramatorsk, à l’Ouest du Donbass. Une zone dans laquelle le regroupement des forces russes se renforce.

Espoir en mer noire ? Si l’armée russe progresse, un bras de fer semble s’engager sur l’un des volets cruciaux du conflit. À l’issue d’un entretien samedi avec le chancelie...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles