Guerre en Ukraine : deux terminaux agricoles bombardés à Mykolaïv

Plusieurs millions de tonnes de céréales sont bloquées en Ukraine.
Plusieurs millions de tonnes de céréales sont bloquées en Ukraine.

Deux terminaux de stockage de grains ont été touchés par des bombardements russes mercredi 22 juin dans la ville portuaire de Mykolaïv, en Ukraine, ont indiqué à l'Agence France-Presse leurs opérateurs, les maisons de négoce Bunge et Viterra. Le terminal portuaire d'Evri, propriété de Viterra et dédié aux huiles végétales, a été « endommagé par une attaque de missiles », qui a fait un blessé léger, a indiqué un porte-parole du groupe, précisant que deux silos étaient en feu et un troisième abîmé.

Ce site, racheté en 2020 par Glencore, maison mère de Viterra, a une capacité de stockage de 160 000 tonnes. Quant à Bunge, ses installations ont été « touchées lors des dernières attaques russes dans la région », a indiqué une porte-parole, précisant que la frappe n'avait pas fait de blessés et que l'étendue exacte des dégâts n'était pas encore connue. Le terminal, qui était fermé depuis le premier jour de l'invasion russe en Ukraine, le 24 février, comprend un site de stockage, de chargement de navires et une unité de production d'huile végétale.

Les ports de Mykolaïv et d'Odessa sont bloqués depuis le début du conflit, ce qui paralyse le transport maritime des matières premières agricoles, principale voie d'exportation pour l'Ukraine jusque-là. Des discussions, sans résultats concrets à ce jour, ont eu lieu entre la Russie et la Turquie sur l'ouverture de couloirs maritimes qui permettraient à des vraquiers de circuler depuis l'Ukraine en mer Noire, une zone rend [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles