Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 148e jour de l'invasion russe

© VIKTOR ANTONYUK / SPUTNIK / SPUTNIK VIA AFP

Deux personnes ont été tuées et 19 autres blessées jeudi matin dans un bombardement russe sur Kharkiv, deuxième ville d'Ukraine située dans le nord-est, a annoncé le gouverneur régional. Quatre des blessés sont dans un état grave à la suite de ce bombardement au lance-roquettes multiple, a ajouté sur Telegram le gouverneur Oleg Synegoubov. Située à une quarantaine de kilomètres de la frontière russe, la ville de Kharkiv a été pilonnée par l'armée russe depuis le début de l'invasion fin février mais les troupes de Moscou n'ont jamais réussi à la prendre.

Les principales informations :

Deux morts et 19 blessées dans un bombardement russe à Kharkiv L'Europe était soulagée jeudi par la décision de Moscou de rouvrir les vannes du gazoduc Nord Stream L'Ukraine dévalue sa monnaie de 25% Les civils "inutilement" mis en danger par les deux camps, selon HRW Environ 15.000 soldats russes auraient été tués, selon Londres et Washington

Mercredi déjà, des bombardements y ont fait au moins trois morts, selon les autorités locales. Parmi les victimes, un adolescent de 13 ans tué près d'un d'arrêt de bus dont les journalistes de l'AFP ont vu le corps. Son père, en état de choc, est longuement resté agenouillé en tenant la main de son fils dont le corps sans vie a été recouvert d'une couverture au milieu des débris de verre. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a affirmé mercredi que les objectifs militaires de la Russie ne se limitaient plus uniquement à l'est de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles