Guerre en Ukraine : deux civils tués et dix blessés par des frappes russes à Kramatorsk

Le corps d'une femme sans vie dans un parc touché par les frappes russes à Kramatorsk samedi.   - Credit:ARIS MESSINIS / AFP
Le corps d'une femme sans vie dans un parc touché par les frappes russes à Kramatorsk samedi. - Credit:ARIS MESSINIS / AFP

Deux civils ont été tués et dix blessés par des frappes russes avec « des armes à sous-munitions » samedi après-midi à Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, a annoncé Pavlo Kyrylenko, le gouverneur de la région de Donetsk. Les frappes ont touché un parc, un magasin d'articles funéraires ainsi qu'une dizaine d'immeubles résidentiels et deux voitures, a-t-il précisé sur Telegram.

« Plus d'une centaine de pays interdisent l'utilisation d'armes à sous-munitions mais la Russie continue d'utiliser ces armes qui relâchent de nombreuses bombes plus petites et blessent aveuglément les civils », a dénoncé M. Kyrylenko.

Quelques heures plus tôt, le maire de Donetsk, Alexander Gontcharenko, avait fait état de deux personnes tuées et 8 blessées, dont 3 grièvement, « conséquences du bombardement de Kramatorsk avec des armes à sous-munitions ». « La Russie continue de faire régner la terreur », a fustigé l'édile sur sa page Facebook.
À LIRE AUSSIGuerre : le tabou autour des morts ukrainiens

La ville ciblée deux fois en une semaine

Des journalistes de l'AFP ont entendu une dizaine d'explosions quasi simultanées peu avant 16 heures locales et vu de la fumée s'élever dans un parc dans le sud de la ville. Peu après, une autre dizaine d'explosions du même type a été entendue dans un quartier d'habitations à environ 2 km de la première frappe.

Dans le parc, une femme est décédée sur place des suites de ses blessures causées par des éclats de munitions, ont constaté les journalistes d [...] Lire la suite