Guerre en Ukraine : deux Britanniques et un Marocain condamnés à mort

Capturé par les forces séparatistes ukrainiennes, Aiden Aslin est l'un des trois hommes condamnés à mort à Donetsk.
Capturé par les forces séparatistes ukrainiennes, Aiden Aslin est l'un des trois hommes condamnés à mort à Donetsk.

Les agences de presse russes ont révélé ce jeudi 9 juin que deux Britanniques et un Marocain ont été condamnés à mort jeudi pour mercenariat par la justice des autorités séparatistes de Donetsk. Les trois hommes avaient été faits prisonniers en Ukraine, où ils combattaient pour Kiev. « La cour suprême de la République populaire de Donetsk a condamné à mort les Britanniques Aiden Aslin et Shaun Pinner et le Marocain Brahim Saadoun, accusés d'avoir participé aux combats comme mercenaires », a indiqué l'agence de presse officielle russe TASS.

Les trois accusés vont « faire appel », a précisé à TASS l'avocat de l'un des trois hommes, Pavel Kossovan. Selon TASS, Shaun Pinner et Brahim Saadoun avaient plaidé non coupable mercredi aux accusations de « mercenariat », mais reconnu leur participation aux combats « visant à la prise violente du pouvoir ». La famille d'Aiden Aslin avait expliqué fin avril que ce dernier avait déménagé en 2018 en Ukraine, où il a rencontré sa petite amie et s'est finalement installé à Mykolaïv. Il avait décidé de rejoindre les Marines ukrainiens et a servi dans cette unité pendant près de quatre ans.

« Ni un volontaire ni un mercenaire »

« Il n'est pas, contrairement à la propagande du Kremlin, un volontaire, un mercenaire ou un espion. Aiden faisait des plans pour son avenir en dehors de l'armée, mais comme tous les Ukrainiens, sa vie a été bouleversée par l'invasion barbare de Poutine », selon sa famille. La famille de Shaun Pinner avai [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles