Guerre en Ukraine: des dauphins contre les sous-marins

Selon l’institut naval américain, des dauphins seraient utilisés par la Russie dans le port stratégique de Sébastopol pour se protéger d’une attaque ukrainienne. Là où une large partie de la flotte russe est installée.

Ce sont deux petits rectangles à l’entrée du port de Sébastopol, en Crimée. Pour la marine américaine, pas de doute : des dauphins sont installés dans ces enclos visibles sur les images satellites. L’institut naval américain rapporte que ces animaux ont été déployés par l’armée russe.

Le but de ce dispositif est d’utiliser les capacités de ces mammifères marins pour faire la guerre. Avec leur sonar, le plus puissant du monde, ils sont capables de détecter des objets à des centaines de mètres, des mines ou des plongeurs qui tenteraient de saboter des navires russes par exemple.

Des mammifères déjà utilisés à des fins militaires dans les années 60

La marine américaine sait de quoi elle parle : dans les années 1960, des dauphins avaient été entraînés par l'armée américaine pour se défendre face à des attaques sous-marines. Un programme similaire a ensuite été lancé en URSS dans les années 1980.

Plus récemment, et toujours selon des images satellites, l'armée russe aurait eu recours à des dauphins dans le port syrien de Tartous. En 2019, c'est un béluga, équipé d'un harnais estampillé Saint-Pétersbourg qui a été repéré par des pêcheurs norvégiens. Un harnais notamment muni d'un support de caméra.

► À lire aussi : Armes chimiques, bombes à sous-munitions: en Ukraine comme ailleurs, le droit a encore son mot à dire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles