Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 70e jour de l'invasion russe

Cette 70e journée de la guerre en Ukraine est marquée par des tensions diplomatiques entre la Russie et des pays des Nations unies. Tandis que l'Union européenne met en place un embargo des produits pétroliers achetés à la Russie, une façon de faire pression sur le pays, la Russie sera absente de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU avec le Comité politique et de sécurité (COPS) de l'Union européenne. Pendant ce temps-là, trois banques russes ont été exclues du système financier international Swift.

Les principales informations à retenir

L'Union européenne met en place un embargo à l'encontre du pétrole et les produits pétroliers achetés à la Russie 20 nouveaux corps de civils ont été découverts dans la région de Kiev La Russie sera absente d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU Le président américain Joe Biden a demandé une rallonge budgétaire pour soutenir l'Ukraine militairement L'UE va "considérablement accroître" son soutien militaire à la Moldavie

Le Kremlin a démenti que les forces russes aient lancé un assaut contre l'aciérie d'Azovstal , dernier réduit contrôlé par les forces ukrainiennes dans la ville portuaire de Marioupol , dans le sud-est de l'Ukraine. "L'ordre a été donné (le 21 avril) publiquement par le commandant en chef (Vladimir Poutine ) d'annuler tout assaut. Il n'y a pas d'assaut" à l'heure actuelle, a affirmé à la presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Il a ajouté que les forces de Moscou assiégeaient le site et ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles