Guerre en Ukraine: le croiseur Moskva a été coulé grâce à l'aide du renseignement américain

Le croiseur Moskva, vaisseau amiral de la flotte russe de la mer Noire en décembre 2015 en mer Méditerranée - Max DELANY © 2019 AFP
Le croiseur Moskva, vaisseau amiral de la flotte russe de la mer Noire en décembre 2015 en mer Méditerranée - Max DELANY © 2019 AFP

Mi-avril, le Moskva, un des fleurons de la flotte russe, a coulé après une attaque de l'armée ukrainienne. Selon les informations de NBC News, cette frappe de Kiev a été réalisée grâce à l'aide des informations fournies par les services de renseignement des États-Unis.

Selon des responsables anonymes cités par la chaîne, les forces ukrainiennes ont demandé aux Américains des renseignements concernant un navire croisant en mer Noire. Les Américains auraient alors identifié le bâtiment comme étant le Moskva et auraient précisé sa position.

NBC News indique que Washington ne savait pas "à l'avance" que Kiev allait cibler le navire russe. Les Américains n'ont "pas participé à la prise de décision" aboutissant au lancement des missiles.

Plus tôt ce jeudi, le New York Times indiquait que le renseignement américain avait aidé l'armée ukrainienne a tué plusieurs généraux russes, en fournissant notamment des détails sur les mouvements des troupes ou l'emplacement des quartiers généraux.

876450610001_6305678601112

"Nous ne participons pas aux décisions de ciblage"

En réaction, le ministère américain de la Défense a démenti dans la soirée fournir des renseignements permettant aux forces ukrainiennes de viser des hauts gradés russes près du front, ainsi que l'a affirmé le célèbre quotidien.

II est exact que les États-Unis transmettent à Kiev des éléments des renseignements "afin d'aider les Ukrainiens à défendre leur pays", a déclaré John Kirby, le porte-parole du Pentagone.

Mais, a-t-il ajouté, "nous ne fournissons pas d'informations sur la localisation de hauts commandants militaires sur le champ de bataille, pas plus que nous ne participons aux décisions de ciblage prises par les militaires ukrainiens".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles