Publicité

Guerre en Ukraine: création d'un registre des dommages de guerre causés par la Russie

Depuis mardi 2 avril, les Ukrainiens peuvent déclarer les dommages causés par l’agression russe sur leurs maisons, les monuments ou les infrastructures du pays. Le registre des dommages, établi aux Pays-Bas il y a onze mois sous l’autorité du Conseil de l’Europe, peut désormais recevoir les premières réclamations.

Avec notre correspondante à La Haye, Stéphanie Maupas

C’est une première étape vers des réparations. Les Ukrainiens sont invités à déclarer les dommages causés sur leurs propriétés. À l’avenir, ils pourront aussi déclarer les pertes de proches, les blessures, les violences sexuelles, les tortures, les déportations forcées et tous les dommages résultant de l’agression russe. L’État et les entreprises ukrainiennes peuvent aussi enregistrer les pertes subies depuis le début de l'invasion de l'armée de Russie, le 24 février 2022.

Il faudra néanmoins encore établir un mécanisme international de réparation pour que les fonds puissent être alloués aux victimes. L’Ukraine espère qu’il sera abondé par les biens saisis depuis le début de la guerre suite aux sanctions imposées contre l’État russe et contre les particuliers ciblés, essentiellement des oligarques.

L'Ukraine demande toujours la création d'un tribunal spécial


Lire la suite sur RFI