Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 110e jour de l'invasion russe

L'armée ukrainienne a annoncé lundi matin avoir abandonné le centre de Severodonetsk à la suite d'une nouvelle offensive russe contre cette ville clef de l'est de l'Ukraine, que les deux belligérants se disputent depuis des semaines. "Avec le soutien de l'artillerie, l'ennemi a mené un assaut à Severodonetsk, a enregistré un succès partiel et repoussé nos unités du centre-ville. Les hostilités se poursuivent", a indiqué l'état-major ukrainien dans son point du matin publié sur Facebook.

Les informations à retenir :

L'armée ukrainienne abandonne le centre de Severodonetsk, ville clé de l'est de l'Ukraine, aux Russes La Turquie bloque les demandes d'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan Amnesty International accuse la Russie de crimes de guerre La justice ukrainienne a ouvert plus de 12.000 enquêtes pour crimes de guerre

Serguiï Gaïdaï, gouverneur de la région de Lougansk - dont Severodonetsk est le centre administratif pour la partie contrôlée par les autorités ukrainiennes - a confirmé que les forces ukrainiennes avaient été repoussées du centre de la ville. "Les combats de rue se poursuivent (...) les Russes continuent de détruire la ville", a-t-il écrit lundi matin sur Facebook, en publiant des photos d'immeubles en ruines ou en flammes.

M. Gaïdaï avait averti dimanche que la situation devenait "extrêmement difficile" à Severodonetsk pour les défenseurs de la ville. "L'ennemi veut complètement isoler Severodonetsk en empêchant tout passage d'hommes ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles