Guerre en Ukraine, climat, sécurité alimentaire : voici les principaux dossiers du G7

© AFP

Les dirigeants des pays du G7 ont donné le ton de leur sommet qui débute dimanche dans le sud de l'Allemagne, et sera largement consacré à la guerre en Ukraine , en annonçant élargir les sanctions contre Moscou à l'importation d'or russe.

C'est le premier signal de soutien à l'Ukraine de la réunion qui débute formellement à la mi-journée, dans les Alpes bavaroises où le président américain Joe Biden a atterri samedi soir. Royaume-Uni, Etats-Unis, Canada et Japon ont annoncé élargir les sanctions contre Moscou à l'importation d'or russe. France, Italie, Allemagne - les trois autres membres du G7 - vont se rallier à cet embargo touchant "une exportation majeure qui rapporte des dizaines de milliards de dollars à la Russie", a tweeté Joe Biden.

"Ces mesures frapperont directement les oligarques russes et s'attaqueront au cœur de la machine de guerre de Poutine", a assuré le Premier ministre britannique Boris Johnson alors que la Russie a exporté pour près de 15 milliards d'euros d'or en 2021, selon Downing Street.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Les Occidentaux ont déjà pris plusieurs volets de sanctions contre la Russie dont la guerre contre l'Ukraine est entrée dans son cinquième mois. Ce conflit et ses répercussions vont occuper une grande part des discussions du G7 jusqu'à mardi avec de premiers entretiens consacrés dimanche aux turbulences économiques mondiales, des menaces de pénuries alimentaires à l'inflation galopante, en pass...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles