Guerre en Ukraine : des chefs militaires russes ont discuté de l’utilisation de l’arme nucléaire

© Sergej Bobylev/SPUTNIK/SIPA

Des hauts responsables militaires russes sont-ils prêt à utiliser une arme nucléaire, et si oui, quand, et comment ? Ces questions taraudent Washington et les capitales alliées. Un article du New York Times révèle que des chefs militaires russes auraient eu des conversations à propos de l’utilisation de l’arme nucléaire. Malgré les nombreuses menaces proférées par le président russe, Vladimir Poutine n’aurait pas pris part aux conversations qui se sont tenues. Les renseignements sur ces conversations ont été diffusés au sein du gouvernement américain à la mi-octobre.

Un stock de 2000 armes nucléaires tactiques

Le porte-parole du Pentagone, John F.Kirby a commenté ces conversations. Il déclare : « Nous avons été clairs dès le départ que les commentaires de la Russie sur l'utilisation potentielle d'armes nucléaires sont profondément préoccupants, et nous les prenons au sérieux ». Il poursuit en expliquant que les États-Unis continuent « à surveiller cela du mieux que nous pouvons, et nous ne voyons aucune indication que la Russie se prépare à une telle utilisation. » Le Pentagone estime que la Russie possède un stock de 2000 armes nucléaires tactiques , qui sont conçues pour être utilisées sur les champs de bataille pour submerger les forces conventionnelles. Cette arme peut être déployée de plusieurs façons, y compris par missile ou obus d’artillerie. Elle a des rendements inférieurs et elle est destinée à être utilisée à des distances plus courtes.

Lire aussi - Propos de Ma...


Lire la suite sur LeJDD