Ukraine : une tentative d'évacuation des civils de Marioupol samedi

·1 min de lecture
Des militaires de l'unité spéciale Akhmat, à Marioupol, dans la république de Donetsk.

Plusieurs couloirs humanitaires à Marioupol ont été annulés à la dernière minute, Moscou et Kiev se rejetant la responsabilité de ces échecs.

À l'occasion du week-end pascal en terre orthodoxe, les appels à la trêve en Ukraine semblent rester lettre morte, notamment à Marioupol. En cause : un persistant dialogue de sourds entre Kiev et Moscou. La guerre entrera dimanche dans son deuxième mois, mais la deuxième phase de « l'opération spéciale » lancée par Moscou vient de commencer, cette semaine. « L'un des objectifs de l'armée russe est d'établir un contrôle total sur le Donbass et le sud de l'Ukraine », a assené un haut responsable militaire russe.

Les troupes russes se sont retirées fin mars de la région de Kiev et du nord et l'Ukraine. Elles occupent déjà une grande partie de l'est et du sud du pays. Il s'agit désormais d'assurer un couloir terrestre vers la Crimée et un autre menant à la Transdniestrie, région moldave prorusse où se trouve une garnison russe. Les autorités ukrainiennes de leur côté ont obtenu ces derniers jours une aide en armements plus substantielle des Occidentaux. Elles continuent d'assurer qu'elles peuvent repousser l'armée russe hors de leur sol, mais réclament aussi une trêve pascale. Celle-ci a été « rejetée » par Moscou, selon Volodymyr Zelensky.Une nouvelle tentative d'évacuation de civils (enfants, femmes et personnes âgées) depuis le port de Marioupol aura lieu à partir de 12 h samedi.

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : « Le terme de génocide est excessif »

L'Ukraine en guerre jusqu'en 2023 ?

Le président du Conseil européen Charles Michel a demandé au président russe V [...] Lire la suite

VIDÉO - Ukraine : plus de 200 fosses communes découvertes près de Marioupol

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles