Ukraine : Kiev bombardée en pleine visite de Guterres, dix blessés

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Guterres s'est exprimé devant les journalistes, face à des habitations en ruine, accompagné de militaires ukrainiens et de responsables des autorités locales.
Guterres s'est exprimé devant les journalistes, face à des habitations en ruine, accompagné de militaires ukrainiens et de responsables des autorités locales.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a « échoué à empêcher et mettre fin » à la guerre en Ukraine, a estimé jeudi 28 avril son secrétaire général, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse à Kiev. « Le Conseil de sécurité a échoué à faire ce qui était en son pouvoir pour empêcher et mettre fin à cette guerre », a déclaré Antonio Guterres aux côtés du président ukrainien Volodymyr Zelensky, estimant que c'était « source d'une grande déception, frustration et colère ».

La capitale ukrainienne a été la cible de frappes jeudi soir, en pleine visite du secrétaire général de l'ONU et pour la première fois depuis mi-avril, ont constaté des journalistes de l'AFP. Les correspondants de l'AFP ont vu sur place un étage d'un bâtiment en feu, des fenêtres brisées, une forte présence policière et des secouristes. « Dans la soirée, l'ennemi a tiré sur Kiev. Deux frappes sur le quartier de Chevchenkovsky », « sur les étages inférieurs d'un immeuble résidentiel », a confirmé le maire de Kiev, Vitali Klitschko. « Les services de secours et les urgentistes travaillent sur place », a-t-il ajouté sur Telegram. Il y aurait dix blessés, selon les secours.

« Par cet acte odieux de barbarie, la Russie démontre une fois de plus son attitude envers l'Ukraine, l'Europe et le monde », a fustigé sur Twitter le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba. « Nous sommes en sécurité », a écrit Saviano Abreu à des journalistes, précisant ensuite à l'AFP sur WhatsApp que « c [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles