Guerre en Ukraine : « Boucliers humains » et décompte du terrain perdu au 813e jour du conflit

Récap - « 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur l’avancée du conflit en Ukraine

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs. Entre les déclarations fortes, les avancées sur le front et le bilan des combats, voici l’essentiel de la journée.

Le fait du jour

Des civils sont-ils utilisés comme « boucliers humains » à Vovtchansk, localité de la région de Kharkiv (nord-est), où l’offensive russe se concentre depuis plusieurs jours ? C’est en tout cas, ce qu’affirme Kiev ce jeudi. Ces accusations ont d’abord été lancées par le ministre de l’Intérieur Igor Klymenko qui a indiqué que la Russie procédait à Vovtchansk à des détentions arbitraires de civils. Plus tard dans la journée, la police de la région de Kharkiv a donné davantage de détails.

Selon son chef, Serguiï Bolvinov, l’armée russe détient de 35 à 40 civils dans la localité de Vovtchansk, et les utilise comme « boucliers humains » pour protéger un quartier général militaire. « Et nous savons que les Russes ont tiré cyniquement sur un homme âgé qui tentait de fuir en territoire contrôlé par l’Ukraine », a-t-il ajouté, assurant que l’homme avait reçu une balle dans la tête. La Russie n’a pour l’heure pas réagi à ces accusations.

La phrase du jour

Il devra quitter sous une semaine le territoire de la Fédération de Russie. »

C’est la décision annoncée par(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Slovaquie : Amateur de voitures, pro-Poutine… Qui est Robert Fico, le Premier ministre blessé par balle ?
Géorgie : Les manifestations contre la « loi russe », symbole d’un pays au bord de la fracture politique
Guerre en Ukraine : Poutine fier des avancées russes, la soirée chantée « inappropriée » de Blinken
Pièces réutilisées ou importées par des passagers, comment la Russie fait voler ses avions
Slovaquie : Sexagénaire, poète… L’étonnant profil de l’homme qui a tiré sur le Premier ministre