Guerre en Ukraine: Boris Johnson déclaré «persona non grata» en Russie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé ce samedi 16 avril une liste de sanctions de haut niveau. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, est désormais interdit d’entrée sur le territoire russe, tout comme une bonne partie du gouvernement.

Avec notre correspondante à Londres, Émeline Vin

Un porte-parole de Downing Street renouvelle ce samedi le soutien britannique à l'Ukraine et les condamnations de l'attitude russe. Sans citer les interdictions de séjour qui, en plus de Boris Johnson, visent une dizaine de personnalités politiques.

Parmi elles, les ministres des Affaires étrangères, de la Défense, ou encore, plus surprenant, la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon et l'ancienne cheffe du gouvernement Theresa May, qui sont donc également affectées.

Une mesure surtout symbolique traduisant la dégradation des relations entre le Royaume-Uni et la Russie.

►À relire : En visite à Kiev, Boris Johnson promet de nouvelles armes à l'Ukraine

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères dénonce une campagne de désinformation débridée, et des actions hostiles sans précédent de la part de Londres.

Le gouvernement britannique a adopté plusieurs trains de sanctions visant, notamment, les oligarques propriétaires de résidences de luxe dans la capitale et les banques russes.

Le soutien de Boris Johnson à Volodymyr Zelensky, salué par le président ukrainien, a d'ailleurs conduit Moscou à qualifier le Premier ministre de « principal agitateur » dans la guerre. La Russie promet d'inclure tout autre politicien britannique qui verserait à ses yeux dans l'hystérie anti-russe.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles