Guerre en Ukraine : le bilan de la frappe sur Dnipro grimpe à 41 morts

© REUTERS

Le corps sans vie d'un enfant a été retrouvé mardi matin à Dnipro en Ukraine, trois jours après une frappe russe qui a éventré un immeuble résidentiel, faisant au moins 41 morts tandis que 25 personnes restent portées disparues.

"À 09h46 (07h46 GMT), le corps d'un enfant mort a été retrouvé dans les décombres (...) au 4ème étage", a déploré sur Telegram Kyrylo Timochenko, un conseiller de la présidence ukrainienne.

Selon M. Timochenko, à ce stade, "41 personnes sont décédées (dont 4 enfants), 79 personnes ont été blessées (dont 16 enfants) et 39 personnes ont été secourues (dont 6 enfants)" à la suite de cette frappe, l'une des plus meurtrières pour des civils depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine en février 2022.

"25 personnes sont toujours recherchées", ont indiqué dans la matinée les secours ukrainiens sur Telegram.

Le missile a éventré un immeuble du quai de la Victoire à Dnipro

Samedi, un missile a éventré un immeuble du quai de la Victoire à Dnipro (Est), ravageant "plus de 200 appartements" selon Kyrylo Timochenko.

Dans son allocution du soir lundi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a promis que "chaque personne coupable de ce crime de guerre sera identifiée et traduite en justice".

À lire aussi Ukraine : le bilan de la frappe russe s'alourdit

De son côté, la Russie, comme à son habitude dans ces circonstances, nie toute implication dans le carnage et a rejeté la faute sur les Ukrainiens. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a...


Lire la suite sur ParisMatch