Guerre en Ukraine : le barrage de Kakhovka en Kherson «endommagé» par une frappe ukrainienne

© OLGA MALTSEVA / AFP

Le barrage hydroélectrique de Kakhovka dans la région ukrainienne de Kherson (sud) occupée par les forces russes a été "endommagé" à la suite d'une frappe ukrainienne dimanche, ont affirmé les services d'urgence régionaux aux agences de presse russes. "Aujourd'hui à 10h00 (08h00 GMT), six missiles Himars ont été lancés. Les unités de défense antiaérienne en ont abattu cinq, dont un a touché l'écluse du barrage de Kakhovka, qui a été endommagé", a déclaré un représentant des services d'urgence, cité par les agences russes.

Kiev a accusé Moscou il y a deux semaines d'avoir "miné le barrage", "des mensonges" selon les autorités d'occupation russes. Le barrage de Kakhovka, pris dès le début de l'offensive russe en Ukraine, permet notamment d'alimenter en eau la péninsule de Crimée, annexée en 2014 par Moscou.

80 localités en danger

Aménagé sur le fleuve Dniepr en 1956, pendant la période soviétique, l'ouvrage est construit en partie en béton et en terre. Il s'agit de l'une des plus grandes infrastructures de ce type en Ukraine. Depuis plusieurs jours, les autorités d'occupation russe mènent dans les villages autour du site des "évacuations" de civils face à une "possible attaque de missile" sur le barrage de Kakhovka dont la destruction entraînerait "l'inondation de la rive gauche" du fleuve Dniepr, selon le gouverneur régional installé par Moscou à Kherson, Vladimir Saldo.

Si le barrage explose, "plus de 80 localités, dont Kherson, se retrouveront dans la zone d'inondation rapi...


Lire la suite sur Europe1