Publicité

Guerre en Ukraine : au moins douze morts dans des frappes russes, Zelensky dénonce un « acte pervers »

Ce vendredi, une nouvelle vague de missiles russes a frappé plusieurs villes en Ukraine, causant la mort d’au moins douze personnes. L’armée de l’air ukrainienne a indiqué que cette attaque a été lancée « aux alentours de quatre heures du matin » depuis des bombardiers stratégiques russes de type Tu-95 situés dans la zone de la mer Caspienne.

À lire aussi Guerre en Ukraine : Lula estime qu’il « ne sert à rien de dire qui a raison » dans ce conflit

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fustigé « un acte pervers » de la part de Moscou. « Chaque attaque, chaque acte pervers contre notre pays et [notre] peuple rapproche l’État terroriste de l’échec et de la punition », a-t-il affirmé sur l’application Telegram. Celui-ci a ajouté que cet acte de « terreur » commis par la Russie doit mener à « une riposte juste de l’Ukraine et du monde ».

Dix morts à Ouman, deux à Dnipro

Ces attaques de missiles russes ont touché plusieurs villes, dont Ouman, Kiev et Dnipro. À Ouman, ville fortifiée du centre de l’Ukraine, une frappe a touché un immeuble résidentiel, tuant au moins dix personnes. Le gouverneur régional Igor Tabourets a indiqué sur le réseau social Facebook qu’au moins neuf autres personnes sont actuellement hospitalisées. Au moins deux morts sont à déplorer à Dnipro, grande ville du centre-est du pays. Selon le maire Borys Filatov, les victimes sont « une jeune femme et un enfant de 3 ans ».

L’armée ukrainienne a annoncé avoir pu intercepter et abattre 21 missi...


Lire la suite sur LeJDD