Guerre en Ukraine: au Canada, la solidarité s'organise au sein de la diaspora

Avant le conflit, le Canada comptait la plus grande diaspora ukrainienne au monde après la Russie. Quelque 22 000 Ukrainiens sont arrivés depuis le début de la guerre. Tatiana a transformé sa maison pour accueillir des familles de réfugiés.

Avec notre correspondant à Montréal, Alexis Gacon

Tatiana, d’origine ukrainienne par son père, vivait seule avec son mari dans leur maison de l’ouest de Montréal lorsque la guerre a éclaté. Maintenant, cela a bien changé : elle loge trois familles qui ont fui l’Ukraine.

Pour pouvoir les accueillir, Tatiana a lancé de grands travaux. Elle divise des chambres en deux, car d’autres familles doivent arriver. « Ici, il y a une famille de trois, décrit-elle. Il y a Yaroslav, Maksym et Yudinia. On a divisé cette pièce en deux. Ce sont des chambres que l’on a réservées pour les mères avec des petits enfants. »

► À lire aussi : En Irlande, des milliers de réfugiés ukrainiens menacés de se retrouver sans hébergement

Des enfants, il y en a quelques-uns ici, comme Sofia, 9 ans, qui veut retourner au plus vite en Ukraine pour retrouver son père qui se bat là-bas. Maksym et sa famille, eux, veulent s’établir ici. En deux jours, il a retrouvé du travail dans son domaine : l’installation de fenêtres.

« Après avoir vécu pendant quatre jours dans un sous-sol, sans voir la lumière, sans eau, sans prendre de douche ni aller à la salle de bain, on est vraiment chanceux d’être ici », confie-t-il.

Nourrir toute la maisonnée est un gros défi. Les voisins de Tatiana se relaient tous les jours pour lui fournir un grand plat. « Il y a beaucoup de gens qui sont généreux », se réjouit Tatiana.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles