Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 67e jour de l'invasion russe

La sortie d'une vingtaine de civils des sous-terrains de cet immense complexe industriel représente une grande première, toutes les précédentes tentatives d'évacuation ayant échoué, dans cette ville portuaire du sud-est presque entièrement détruite après des semaines de siège.

Le régiment Azov, qui défend cette zone industrielle, a parlé de "vingt civils, des femmes et des enfants". "Ils ont été transférés vers un endroit convenu et nous espérons qu'ils seront évacués vers Zaporijjia, sur le territoire contrôlé par l'Ukraine ", a déclaré Sviatoslav Palamar, commandant adjoint du régiment dans une vidéo sur Telegram.

Les informations à retenir :

25 civils sont sortis du site d'Azovstal Trois hommes, les mains liées, ont été découverts dans une fosse commune proche de Boutcha Joe Biden demande au Congrès une rallonge budgétaire de 33 milliards de dollars pour livrer davantage d'aide militaire à Kiev La France annonce aussi "renforcer" ses envois de matériel militaire à l'Ukraine En visite surprise à Kiev, Nancy Pelosi affiche la solidarité "sans équivoque" des Etats-Unis Rafael Nadal apporte son soutien aux joueurs russes et bélarusses Des frappes font huit morts dans les régions de Donetsk et Kharkiv

Quelques heures plus tôt, l'agence officielle russe Tass avait annoncé qu'un groupe de 25 civils, dont six enfants, avait pu sortir d'Azovstal, où sont terrés selon Kiev des centaines de militaires et de civils ukrainiens dans des galeries souterraines datant de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles