Guerre en Ukraine : Anna, évacuée de l'usine Azovstal de Marioupol

Il y a un mois, les civils qui avaient trouvé refuge dans l'usine d'Azovstal ont été évacué. Les militaires ont fini par se rendre et ils sont prisonnier des russes, leurs familles ont peu de nouvelles, même si l'Etat ukrainien affirme négocier leur libération. Le correspondant de France 24 a rencontré la mère de la plus jeune enfant du bunker, également femme de soldat.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles