Guerre en Ukraine : 7 000 civils tués depuis le début du conflit, selon l'ONU

© SERGEI CHUZAVKOV / AFP

L'Organisation des Nations unies a publié un terrible rapport qui chiffre le nombre de victimes civiles causées par la guerre entre l'Ukraine et la Russie.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février dernier, les pertes humaines et civiles ont été très importantes. Ce lundi, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a publié un rapport dans lequel il a chiffré près de 6 884 civils morts sur le territoire ukrainien entre le début de la guerre et le 26 décembre dernier. Parmi ces victimes, l'organisation a compté 429 enfants. On trouve aussi dans ce rapport le nombre de blessés : 10 947, dont 547 enfants.

Lire aussi - Guerre en Ukraine : quelle est la portée de la nomination de Guerassimov à la tête des opérations russes ?

Dans ce rapport macabre, l’organisation internationale précise que c’est à l’est de l’Ukraine que les pertes sont les plus importantes. Dans les régions de Donetsk et de Louhansk, ce sont près de 4 052 personnes qui sont décédées au cours des derniers mois. L’ONU explique aussi que les causes de mortalité sont liées à « l'utilisation d'armes explosives à large rayon d'action, notamment des tirs d'artillerie lourde, des lance-roquettes multiples, des missiles et des frappes aériennes ».

Malheureusement, ces chiffres déjà élevés ne pourraient montrer qu’une petite partie de la situation réelle. En effet, le HCDH a estimé que la réalité était beaucoup plus néfaste. « Les chiffres réels sont considérablement plus élevés, car la réception d'informations provenant de certains endroits où des hostilités intenses se sont déroulées a été retardée et de nombreux rapports attendent tou...

Lire la suite sur Le JDD

VIDÉO - Marina (réfugiée ukrainienne en France) : "Se réveiller avec le bruit des bombes, c’est le pire des sentiments. J’ai tout laissé derrière moi et je n’y retournerai jamais"