Guerre en Ukraine : plus de 4 000 personnes évacuées dans la région de Kharkiv

Plus de 4 000 personnes ont été évacuées des zones frontalières de la région de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, a déclaré dimanche le gouverneur local, à la suite d'une offensive russe transfrontalière surprise qui a débuté vendredi. Le président Zelensky évoque des "combats acharnés" sur "une grande part" de la frontière avec la Russie.

L'évacuation des Ukrainiens se poursuit près de Kharkiv. Plus de 4 000 personnes ont été évacuées des zones frontalières de cette région du nord-est de l'Ukraine, a déclaré dimanche 12 mai le gouverneur local, à la suite d'une offensive russe transfrontalière surprise qui a débuté vendredi.

"Au total, 4 073 personnes ont été évacuées", a écrit le gouverneur Oleg Synegubov sur les réseaux sociaux, un jour après que les forces russes ont revendiqué la prise de cinq villages dans la région.

"Toutes les zones de la frontière nord sont sous le feu de l'ennemi presque 24 heures sur 24. La situation est difficile", a-t-il précisé. "Le nombre de localités où des hostilités actives sont en cours a augmenté."

Oleg Synegubov a indiqué qu'un homme de 63 ans avait été tué dimanche par des tirs d'artillerie dans le village de Glyboke et qu'un homme de 38 ans avait été blessé à Vovchansk, une ville frontalière qui comptait quelque 3 000 habitants avant l'offensive actuelle.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Offensive russe en Ukraine : près de 1 800 personnes évacuées dans la région de Kharkiv
Ukraine : des "combats intenses sur toute la ligne de front" près de Kharkiv, selon Zelensky
Zelensky limoge le chef de sa sécurité après l'annonce d'un complot russe pour l'assassiner