Guerre en Ukraine: 3 morts, dont un militaire, après des frappes russes dans le centre du pays

De nouvelles frappes ont touché le centre de l'Ukraine ce samedi, faisant trois morts et neuf blessés chez les militaires ukrainiens.

Au moins trois personnes, dont un militaire, ont été tuées lors de la chute de missiles russes sur des infrastructures ferroviaires et un aérodrome militaire dans le centre de l'Ukraine ce samedi, a annoncé le gouverneur de Kirovograd, près de cinq mois après le début de l'offensive en Ukraine.

"Neuf militaires ukrainiens ont été blessés et un soldat a été tué. Selon les informations préliminaires, gardiens d'une sous-station électrique ont été tués", a déclaré Andriy Raikovytch, chef de la région de Kirovograd, aux médias ukrainiens.

Les frappes russes sur le centre de l'Ukraine ont repris après une accalmie dans les combats qui se sont concentrés sur le Donbass (est), dont le territoire est majoritairement contrôlé désormais par les forces de Moscou.

13 missiles russes

Dans une déclaration postée auparavant sur les réseaux sociaux, Andriy Raikovytch a déclaré que 13 missiles de croisière russes lancés depuis la mer sont tombés près de la ville de Kropyvnytskyi située dans la région de Kirovograd.

"Des installations d'infrastructure (situées) à l'extérieur du centre régional (la ville de Kropyvnytskyi) ont été ciblées, en particulier l'aérodrome militaire de Kanatove et une installation liée aux chemins de fer ukrainiens", a déclaré Andriy Raikovych.

La ville de Kropyvnytskyi comptait avant l'invasion russe environ 220.000 personnes. Elle est située à environ 300 km au sud de Kiev, la capitale ukrainienne.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Moscou et Kiev signent un accord... sur le blé !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles