Guerre en Ukraine : 22 soldats ukrainiens tués lors d’une cérémonie de remise de médailles

Le ministre ukrainien de la Défense, Rustem Umerov, a ordonné l'ouverture d'une enquête approfondie après la mort d'un groupe de soldats ukrainiens lors d'une cérémonie de remise de décorations, vendredi 3 novembre. L'attaque s'est produite dans la région de Zaporijjia, dans le sud du pays, où plus de 20 soldats de la brigade d'assaut ont perdu la vie. Les autorités ukrainiennes ont déclaré que l'incident aurait été causé par un tir de missile russe, une information qui reste à confirmer, selon Le Figaro.

L'armée ukrainienne a confirmé la mort de plusieurs soldats, sans préciser le nombre exact. Selon les informations rapportées, les forces armées russes ont tiré un missile Iskander-M sur les membres de la 128e brigade d'assaut de montagne alors que ceux-ci prenaient part à une cérémonie de remise de décorations. Cette frappe russe a entraîné la mort de 22 soldats et des blessures plus ou moins graves chez les habitants de la région, selon le message d'un soldat ukrainien, Ivan Savytskyy, publié sur les réseaux sociaux.

À lire aussi Guerre en Ukraine : qu’est-ce que le « bataillon sibérien », une unité russe en guerre contre son pays ?

L'armée ukrainienne reste évasive sur le nombre exact de soldats tués

De son côté, l'armée ukrainienne a confirmé qu'un certain nombre de soldats avaient été tués, sans en préciser le nombre. « Le 3 novembre, l'ennemi a mené des attaques insidieuses en direction de Zaporijjia », a commenté l'armée ukrainienne samedi. « Il a notam...


Lire la suite sur LeJDD