Guerre en Ukraine : 215 prisonniers échangés, dont des participants d’Azovstal

Il s'agit du plus important échange de prisonniers depuis le 24 février.  - Credit:SERGEI SUPINSKY / AFP
Il s'agit du plus important échange de prisonniers depuis le 24 février. - Credit:SERGEI SUPINSKY / AFP

L'Ukraine a annoncé mercredi 21 septembre l'échange avec la Russie de 215 militaires, dont des chefs de la défense de l'aciérie Azovstal dans la ville de Marioupol, symbole de la résistance à l'invasion russe. « Nous avons réussi à libérer 215 personnes », le plus grand échange depuis le début de l'invasion russe en février, a déclaré à la télévision le chef de l'administration présidentielle ukrainienne Andriï Iermak.

La Russie a récupéré 55 prisonniers, dont l'ex-député Viktor Medvedtchouk, un proche de Vladimir Poutine, accusé de haute trahison en Ukraine, a précisé le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans son adresse quotidienne. « En échange, nous avons donné 55 personnes qui ne méritent ni regrets ni sympathie », ceux qui « ont combattu contre l'Ukraine et ceux qui ont trahi l'Ukraine », a-t-il lancé.

Dans le cadre de cette « opération longuement préparée », cinq commandants militaires, « des superhéros », dont des chefs de la défense d'Azovstal, ont été transférés en Turquie, a souligné Volodymyr Zelensky. Les négociations sur leur échange ont été « les plus longues, les plus difficiles », a-t-il ajouté.

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : « Nous voudrions un respect strict des conventions de Genève »

Les échangés resteront en Turquie

Ces personnes resteront en Turquie « en sécurité absolue et dans des conditions confortables » jusqu'« à la fin de la guerre », mais vont pouvoir y rencontrer leurs familles, aux termes d'un accord avec le président turc [...] Lire la suite