Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 125e jour de l'invasion russe

L'Ukraine a encore payé un lourd tribut dans l'invasion russe, avec plusieurs frappes touchant des civils dont une qui a fait au moins 18 morts à Krementchouk dans le centre du pays , à plus de 200 km du front. "Seuls des terroristes complètement fous, qui ne devraient pas avoir de place sur Terre, peuvent frapper au missile sur des objectifs civils. (...) La Russie doit être reconnue comme Etat parrain du terrorisme", a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky , une "qualification" que le président français Emmanuel Macron a déclaré ne pas adopter.

Les "attaques indiscriminées contre des civils innocents constituent un crime de guerre", ont pour autant lancé les dirigeants du G7 réunis en Allemagne, dans une déclaration qui "condamne solennellement l'attaque abominable" de Krementchouk et assure que le président russe Vladimir Poutine devra "rendre des comptes".

Les informations à retenir :

Un bombardement a fait 18 morts dans un centre commercial en Ukraine L'armée russe affirme avoir frappé un entrepôt d'armes à Krementchouk, et que le centre commercial était fermé,  "Les attaques indiscriminées contre des civils innocents constituent un crime de guerre", ont déclaré dans la soirée les dirigeants du G7 La Turquie donne son accord à l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan

L'Otan invite la Suède et la Finlande à la rejoindre

Les pays de l'Otan, réunis en sommet à Madrid, vont "inviter" officiellement mercredi la Suède et la Finlande à rejo...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles