Guerre en Ukraine : 15 morts dans un bombardement russe à Kherson

Des soldats ukrainiens à Kherson. - Bulent Kilic

Les patients de l'hôpital de cette ville du sud de l'Ukraine récemment reprise aux Russes ont été évacués, face à des bombardements "constants".

Quinze civils ont été tués vendredi dans un bombardement russe sur la ville de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, a annoncé une responsable de la ville, d'où les troupes de Moscou se sont retirées récemment.

"Aujourd'hui, 15 habitants de la ville ont été tués et 35 blessés, dont un enfant", à la suite des frappes russes, a affirmé Galyna Lugova, responsable de l'administration militaire de la ville, sur les réseaux sociaux.

Elle a précisé que plusieurs "maisons privées et des immeubles de grande hauteur" avaient été endommagés lors des frappes".

L'hôpital évacué

De son côté, le gouverneur de la région méridionale de Kherson, Iaroslav Ianouchevitch, a annoncé l'évacuation de tous les patients des hôpitaux de la ville du même nom, d'où les troupes de Moscou se sont retirées il y a deux semaines, en raison de "bombardements russes constants".

"En raison des bombardements russes constants, nous évacuons les patients des hôpitaux de Kherson", a indiqué sur Telegram Iaroslav Ianouchevitch.

Face à l'avancée des troupes de Kiev, les soldats russes avaient fini par quitter Kherson début novembre, marquant un tournant dans la contre-offensive opérée par l'Ukraine dans l'est du pays depuis la fin de l'été.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Wladimir Klitschko : "Dans mes pires cauchemars, je ne pouvais pas imaginer autant de sang et d'atrocités"