Guerre en Ukraine, énergie, travail, Uber Files… Les 5 déclarations à retenir de l'interview d'Emmanuel Macron

© Ludovic MARIN / AFP

Jeudi, le chef de l’Etat s’est à nouveau prêté au jeu de la traditionnelle interview télévisée du 14-Juillet . Lors de son précédent mandat, Emmanuel Macron avait seulement donné un entretien, en 2020. Il répondait aux questions des journalistes Caroline Roux, pour France 2, et Anne-Claire Coudray, pour TF1 - une interview également diffusée sur les chaînes LCI, Franceinfo et TV5 Monde. Depuis le jardin de l’Élysée, le Président a abordé les nombreux défis à laquelle fait face la France et « présenter les grandes lignes des politiques qui doivent être conduites », selon son entourage.

1 - Guerre en Ukraine : « On a une armée prête »

Dès le début de son interview, Emmanuel Macron a été interrogé sur la guerre en Ukraine. Le chef de l’Etat s’est montré prêt à continuer à aider l’Ukraine : « La France n’est pas attaquée sur son sol. Elle a les moyens d'aider l'Ukraine, de se protéger, d’aider ses alliés. » D’après lui, il faut ainsi « continuer » dans cette lancée et « réinvestir dans tous nos stocks et nos capacités, continuer d’embaucher et continuer d’investir ». Il a assuré aux journalistes : « On a une armée qui est prête, on a beaucoup réparé. » Et cela devrait continuer puisqu’Emmanuel Macron a annoncé que le budget des armées va être « renforcé » et « intensifié ». Il a également promis que « la France sera toujours dans la situation d’aider l’Ukraine », dans cette guerre qui, selon lui, « va durer ».

Lire aussi - Emmanuel Macron réclame à l’armée de développer « davan...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles