Guerre en Ukraine : à partir de quand est-on considéré comme cobelligérant ?

Vladimir Poutine menace les alliés d'une riposte rapide et foudroyante si l'Otan et ses alliés s'ingèrent dans le conflit ukrainien . Faut-il continuer dans ces conditions à livrer des armes lourdes à l'Ukraine, au risque de fâcher Vladimir Poutine ? Le Kremlin a déclaré que les livraisons d'armes à l'Ukraine menaçaient la sécurité européenne. Livrer des armes à l'Ukraine, est-ce que cela fait de la France et de l'Europe des cobelligérants ?

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Tout est lié dans le conflit ukrainien. La position de l'Union européenne a beaucoup évolué depuis que la guerre a éclaté, à commencer par celle de la France et de l’Allemagne. Au début du conflit, l'Allemagne et surtout la France, se contentaient de fournir de l’aide humanitaire et du matériel militaire défensif. C’est-à-dire, des gilets pare-balles, des casques et quelques armes à feu et munitions défensives . L’objectif de l’Union européenne à ce moment-là était d'aider l’Ukraine sans être entraîné dans le conflit. En clair : éviter de devenir cobelligérant.

L'UE a changé son fusil d'épaule

Mais maintenant, l’Union européenne est en train d’opérer une véritable bascule en livrant des armes lourdes : la France a décidé de prêter à l’Ukraine plusieurs de ses puissants canons Caesar . L’Allemagne de son côté envoie des blindés et des capacités de combat. Alors, officiellement, les autorités continuent de marteler que nous ne sommes pas cobelligérants, mais dans les faits, c’est ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles