Guerre en Ukraine : À Marioupol, le cessez-le-feu n'a pas tenu

La Russie a annoncé mercredi 4 mai que ses forces allaient cesser le feu sur l'aciérie Azovstal dans le port ukrainien de Marioupol et ouvrir un couloir humanitaire pendant trois jours à partir de jeudi 5 mai pour évacuer des civils. Mais le cessez-le-feu n'a pas tenu, et des combats sanglants font rage dans l'usine d'Azovstal selon plusieurs sources concordantes. Les évacuations de civils, déjà très partielles, sont encore fragilisées par ces combats.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles