"Dans une guerre, on ne vit pas avec son ennemi" : Emmanuel Macron piqué par un ancien ministre

·1 min de lecture

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, l'exécutif est attaqué de tous les côtés pour sa gestion de la crise sanitaire et ses tergiversations sur le confinement. Alors que la propagation des variants préoccupe la communauté scientifique, la question de reconfiner la France (dans certaines régions de France, uniquement le week-end…) devient de plus en plus persistante. Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, Philippe Douste-Blazy a martelé sa position, sans détour, ce dimanche 21 février. Pour l'ancien ministre de la Santé, qui prône une stratégie "zéro Covid", Emmanuel Macron doit "affronter le virus pour l'éradiquer". Une stratégie qui passe nécessairement, selon lui, par un confinement strict de quatre semaines. "Dans une guerre, on ne vit pas avec son ennemi !", a taclé l'ancien maire (UMP) de Toulouse.

D'après Philippe Douste-Blazy, fervent soutien du médecin controversé Didier Raoult, "vivre avec [le virus] n'est pas un vrai choix politique, surtout pendant encore un an ou deux". Pour venir à bout de ce virus, qui infecte la vie des Français depuis près d'un an, il faut le combattre "durement", en appliquant une sévère stratégie de dépistage massif et de contrôle de l'isolement, au moyen d'amendes en cas de non-respect. "Une guerre ne se livre pas dans des bureaux mais sur le terrain au moyen d'une infanterie !", a tancé le médecin, alors que plusieurs épidémiologistes estiment qu'un nouveau confinement est "inévitable". Si l'on en croit Philippe Douste-Blazy, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Un mini-Trump" : Najat Vallaud-Belkacem sort les griffes contre un ancien ministre
"Choqué et triste" : le prince William ne digère par le comportement d'Harry et Meghan Markle
Mimie Mathy évoque sa peur d'avoir un enfant : "Je ne veux pas créer une secte"
Edouard Philippe : changement de bord pour l'ancien Premier ministre
Quand Emmanuel Macron "met les mains dans le cambouis"