Guerre Israël-Hamas : un soldat israélo-américain otage à Gaza a été tué le 7 octobre

Capturé et emmené dans la bande de Gaza, son décès élève à 32 le nombre d’otages morts parmi les 130 toujours retenus, selon les déclarations officielles israéliennes. Le jeune soldat, qui se trouvait en poste à la frontière entre Gaza et Israël, a été tué le jour de l’attaque, et son corps est actuellement détenu par le Hamas à Gaza. Cette information a été partagée par le Forum des familles, un groupe représentant les familles des otages.

La tragique nouvelle a été relayée au moment où l’attaque du Hamas dans le sud d’Israël le même jour a entraîné la mort de plus de 1 160 personnes, majoritairement des civils, d’après un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles israéliennes.

À lire aussi Guerre Israël-Hamas : le gouvernement israélien accuse le groupe palestinien de se servir du ramadan pour « enflammer la région »

Le président américain Joe Biden a exprimé sa profonde tristesse suite à l’annonce de la mort d’Itay Hen, rappelant sa rencontre avec le père et le frère du soldat à la Maison Blanche en décembre. Le chef d’État américain a déclaré : « Je réitère mon engagement envers toutes les familles de ceux qui sont encore retenus en otage : nous sommes avec vous. Nous n’arrêterons jamais de travailler pour ramener vos êtres chers à la maison. »

Les pourparlers pour une nouvelle trêve dans la bande de Gaza et la libération des otages, impliquant les États-Unis, le Qatar, et l’Égypte comme médiateurs, n’ont pas encore abouti à un accord. Israël de...


Lire la suite sur LeJDD