Publicité

Guerre Israël-Hamas : les otages drogués par le groupe terroriste avant leur libération ?

Alors que 105 otages du Hamas ont été libérés, la semaine dernière, au cours de la trêve humanitaire entre Israël et le groupe islamiste, une responsable du ministère israélien de la Santé a révélé, mardi 5 décembre, que les captifs avaient été drogués avant leur libération, rapporte Le Figaro. Selon la cheffe de la médecine générale au ministère, des calmants de type Rivotril leur ont été administrés « pour qu'ils aient l'air apaisés et heureux avant d'être remis [au Comité international de] la Croix-Rouge».

À lire aussi Otages du Hamas : la difficile prise en charge psychologique des survivants

« Ils leur ont aussi donné un peu plus à manger juste avant leur libération pour qu'ils sortent de captivité en meilleure forme », a-t-elle ajouté. Cependant, la responsable n’a pas donné plus de détails sur l’origine de ses suppositions ni sur le nombre d’otages qui seraient concernés.

138 otages toujours retenus à Gaza

Lors de l’attaque du Hamas contre Israël, le 7 octobre dernier, plus de 240 otages ont été capturés par le groupe terroriste. Si la trêve humanitaire a permis la libération de 105 d’entre eux, le cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué, ce mardi, que 138 personnes étaient toujours retenues à Gaza, relaye BFMTV. Aucun détail sur l’identité, l’âge ou le sexe des otages n’a été communiqué.

À lire aussi Guerre Israël-Hamas : l’armée israélienne confirme la mort de cinq otages retenus à Gaza

En parallèle, les représentants du Hamas ...


Lire la suite sur LeJDD